My Blog

Téléphone Rose Par Pierre Bourgeade (1999)

Téléphone Rose

Telecharger Des Ebooks Téléphone Rose PDF RTF -Le livre comprend de nombreuses notes et tableaux ainsi que des références détaillées sur les travaux importants réalisés dans le domaine par des chercheurs européens. Les livres imprimés sont également considérés comme des objets des valeurs culturelles et des symboles de l'éducation libérale et les sciences humaines.

Description du Téléphone Rose

Telecharger Des Ebooks Téléphone Rose PDF RTF - Tout le monde connaît le téléphone rose, mais personne n'a encore vraiment cherché à savoir ce qu'il cache. Combien de milliards rapporte-t-il ? D'où sortent les voix qu'on y entend ? Quelle vie mènent les femmes qui y parlent ?... On l'ignore. Trouve-t-on au ' téléphone rose ' des femmes sans voix, des voix sans têtes, des têtes sans femmes ?... Pour avoir voulu percer tous ces mystères, un ancien libraire devenu détective privé, Barnabé Follope, va prendre...

Détails sur le Téléphone Rose

Titre de livre : 459 pages
Auteur : Pierre Bourgeade
Éditeur : Gallimard
Catégorie : Chroniques
ISBN-10 : 2070499057
Moyenne des commentaires client : 3 étoiles sur 5 2 commentaires client
Nom de fichier : téléphone-rose.pdf (Vitesse du serveur 28.14 Mbps)
La taille du fichier : 38.41 MB

Commentaire Critique du Téléphone Rose

rkhettaoui a écrit une critique à 24 juin 2017. rkhettaoui donne la cote 2 pour Téléphone Rose. J’allais beaucoup au cinéma étant libraire ! La lecture fréquente, y compris celle des polars, conduit l’esprit à se satisfaire d’une imagerie plus ou moins confuse, et tout lecteur invétéré éprouve régulièrement le besoin d’aller voir sur l’écran des femmes nues qui soient vraiment des femmes nues, et du sang qui soit rouge..
rkhettaoui a écrit une critique à 24 juin 2017. rkhettaoui donne la cote 2 pour Téléphone Rose. Je sens que cette garce est prête à tout dire… qu’elle a l’habitude de l’exercice… qu’elle sait employer les mots qu’il faut… évoquer les actes que les hommes désirent faire avec les femmes… les actes les plus simples… mais aussi les plus sales… les actes permis… et les interdits… Je voudrais cela mais j’ai l’impression que je suis en train de me faire manipuler… que cette tordue s’efforce de me faire accepter gracieusement quelque chose que j’aurai à payer cher par la suite. + Lire la suite.
KiriHara a écrit une critique à 01 novembre 2016. KiriHara donne la cote 2 pour Téléphone Rose. Pierre Bourgeade était un touche-à-tout, encore un, qui s'est lancé dans l'écriture de romans policiers, érotiques, de nouvelles, de chroniques, de dialogues de films, de pièces de théâtre, de livres d'entretiens, photographe de nus, metteur en scène de théâtre... Mais, ce qui m'a avant tout intéressé chez lui, c'est qu'il a participé à la collection « Série noire » de chez Gallimard, une collection regroupant de sacrés bons petits romans policiers d'auteurs divers et variés et qu'en plus, le bonhomme a écrit un opus d'une de mes séries préférées, « le Poulpe » avec « Gab save the di » Me voilà donc lancé dans son roman « Téléphone rose » de la collection « Série noire » de Gallimard. Un libraire qui, face à la crise du livre, met à profit tout ce qu'il a appris dans les polars qu'il a lus pour devenir détective privé, voilà qui me touchait. Pierre Bourgeade nous propose un roman très court et un personnage assez vieux — proche de la soixantaine —, ce qui n'entre pas dans le cadre habituel de ce genre de roman. Attiré par le sexe et l'alcool — là, le personnage entre plus dans les clichés du genre —, Barnabé, frustré qu'une cliente qu'il ne connait que de voix — une voix très sensuelle — refuse de le rencontrer en vrai, refuse la demande de la femme de lui faire l'amour par téléphone. Peu importe, il a rendez-vous le lendemain pour, pense-t-il, surprendre son mari avec sa maîtresse et prendre une photo du délit, mais c'est la tête décapitée d'une jeune femme qu'il découvre dans l'appartement dans lequel il devait se rendre. D'abord suspecté par la police, il va vite participer à l'enquête et la faire avancer à grands pas. La plume de l'auteur est plutôt alerte et les personnages plaisants. L'auteur use de répétitions volontaires qui imprègnent un style au roman, notamment pour les incises dans les dialogues. L'ensemble, sans être révolutionnaire, se lit agréablement et on suit les mésaventures de l'ex-libraire qui va donner un coup de main à la police pour faire avancer l'enquête. Au final, si ce n'est le terme de l'histoire et sa résolution qui pêche un peu par son réalisme, « Téléphone rose » est un agréable polar avec un personnage intéressant, mais dont les particularités sont malheureusement trop peu utilisées, au profit des clichés du genre. + Lire la suite.
Tags: Chroniques