My Blog

Hôtel Grand Amour Par Sjoerd Kuyper (2017)

Hôtel

Telecharger Livre Gratuit Ipad Hôtel Grand Amour PDF DJVU FB2 -A accepté p nouvelles requirements contractuelles avec des éditeurs de livres p après que la commissaire Margrethe Vestager a mené une enquête sur les pratiques d'Amazon. Amazon orient réputé pour l'envoi de publications ou de nouvelles vantant les ventes p Kindle sans jamais divulguer les chiffres réels (données révélées à chaque immediate par Apple). A vendu plus de trois fois plus de livres Kindle au cours des neuf premiers mois p 2010 des neuf premiers mois de 2009. Amazon ne peut and exiger le meilleur prix dans les nouveaux contrats'hui. En réglant le cas p l'ebook avec la Commission Amazon montre sa volonté p européenne. À la suite de la 'hui, Amazon ne contraindra plus les éditeurs à proposer le meilleur prix sur le magasin Kindle de la société. L'essai gratuit p 14 jours vous permet d'accéder à des millions de livre Hôtel Grand Amours. Un essai gratuit de Photoshop orient également disponible pour un téléchargement instantané. Aucune inscriptionn'est requise pour les téléchargements et le processus de téléchargement a été très basic et convivial. C'est rapide et facile. Le style du livre Hôtel Grand Amour orient et feuilleter. Outre les livre Hôtel Grand Amours électroniques gratuits, vous pouvez également télécharger des publications gratuits ou soumettre votre propre livre Hôtel Grand Amour électronique. Vous téléchargez également des publications gratuits ou soumettez votre ebook.

Description du Hôtel Grand Amour

Telecharger Livre Gratuit Ipad Hôtel Grand Amour PDF DJVU FB2 - Au moment où Vic, 13 ans, marque le but qui qualifie son équipe, son père s’effondre, victime d’un infarctus. Il est emmené d’urgence à l’hôpital et Vic et ses trois sœurs doivent alors gérer seuls l’hôtel familial. Très vite, c’est le grand n’importe quoi ! Les clients s’enfuient, les créanciers débarquent : il ne reste plus que quinze jours pour sauver l’hôtel ! Sans rien dire à leur père…

Détails sur le Hôtel Grand Amour

Titre de livre : 319 pages
Auteur : Sjoerd Kuyper
Éditeur : Didier Jeunesse
Catégorie : Littérature Jeunesse
ISBN-10 : 2278085646
Moyenne des commentaires client : 3.77 étoiles sur 5 33 commentaires client
Nom de fichier : hôtel-grand-amour.pdf (Vitesse du serveur 24.79 Mbps)
La taille du fichier : 39.98 MB

Commentaire Critique du Hôtel Grand Amour

Unehistoire2plume a écrit une critique à 13 septembre 2017. Unehistoire2plume donne la cote 33 pour Hôtel Grand Amour. Tu sais pourquoi les filles sortent avec des garçons plus âgés ? Parce que les garçons de leur âge se comportent comme des gamins et qu'ils n'osent jamais rien..
Lire-une-passion a écrit une critique à 13 novembre 2017. Lire-une-passion donne la cote 33 pour Hôtel Grand Amour. Je ne savais pas trop dans quoi je me lançais en commençant ce livre, néanmoins, le résumé me donnait un petit aperçu : lecture feel-good, avec un petit côté humoristique qui fait du bien au moral. Et ce fut totalement le cas ! Si vous me suivez sur Instagram et Facebook, vous avez dû voir les passages que j'ai partagés avec vous et qui m'ont fait rire. Eh bien sachez que c'est ainsi durant tout le roman. L'auteur ne nous laisse pas de répit, et c'est bien cela le meilleur. Une histoire sans prétention et qui fait du bien au moral. Alors que Vic va marquer le but décision du match de foot, son père fait une crise cardiaque dans les gradins. Dès lors, Vic et ses soeurs doivent s'occuper de l'hôtel, pendant que leur père se repose à l'hôpital et récupère. Mais comment s'occuper d'un hôtel, alors qu'on en a pas les compétences, qu'il y a des dettes à rembourser et que les clients partent un à un ? Vic n'est pas au bout de ses surprises, mais il est aussi rusé qu'il est adolescent. Avec ses soeurs, ils n'ont qu'un objectif : sauver l'hôtel, sans pour autant en parler à leur père. Toutes les ruses sont bonnes. Vous l'aurez compris : en dehors du fait que ce qui arrive à leur père est triste et peu engageant, il n'en est pas moins que l'auteure a décidé de ne pas tourner ça au drame, bien au contraire. Donner les rênes d'un hôtel à des jeunes tous aussi différents les uns que les autres, est plus un défi qu'autre chose. Surtout quand ils ne s'entendent pas et ne se rendent pas compte que s'il n'y a aucune cohésion entre eux, cet endroit que chérit leur père sera vite mis en vente. Ce roman est écrit d'une façon assez particulière. En effet, nous suivons Vic, qui décrit sa vie à l'aide d'un dictaphone. Il y dit tout ce qui lui passe par la tête, de la chose la moins intéressante, à celle qui changera une partie de son futur. Cependant, nous suivons également une jeune fille dont il est tombé amoureux au premier regard, Isabel. Elle a tout retranscrit sur feuille, de telle sorte qu'en plein milieu, nous avons son point de vue, noté en italique. Cela peut être assez dérangeant au départ, mais on s'y fait vite. Mais en dehors du fait qu'ils essayent de sauver cet hôtel, nous suivons aussi leurs pérégrinations d'adolescents. Et pour le coup, l'auteure a réussi à taper juste. Comme tout adolescent de leur âge, ils passent par des phases difficiles. Ils arrivent dans l'âge ingrat, celui où dire non, où faire ce que l'on veut quand on veut, devient amusant. Bien que l'autorité parentale ne soit pas présente, il n'en est pas moins que les soeurs de Vic lui mènent la vie dure. Elles ont chacune leur personnalité, et je peux vous dire que ça fait un feu détonnant ! Mais c'est surtout la plus jeune qui a réussi à ravir mon coeur. L'innocence mais en même temps le caractère tempêtueux. Elle est la plus petite, mais pour elle, ce n'est pas ça qui compte. Elle croit tout connaître, et quand elle répond, cela paraît tellement logique pour elle, que ça provoque des situations vraiment très drôles. J'aimerai tellement vous en dire plus sur ce livre, car vraiment, j'ai passé un excellent moment et je n'avais pas autant ri devant un livre depuis longtemps. Néanmoins, j'ai peur de vous en dire trop, car c'est vraiment un roman qu'il faut découvrir petit à petit, pour en apprécier toutes les subtilités et blagues qui le parsèment. L'auteure ne se prend pas au sérieux, et c'est qui rend la lecture aussi atypique que drôle. Bien que l'humour soit le vecteur de l'histoire, il y a tout de même une intrigue touchante et intéressante. La fin clôt parfaitement ce roman, que je ne peux vous conseiller.​ ​En résumé, voilà une histoire qui sort assez de l'ordinaire. Elle sort des sentiers battus par son originalité et son humour à toute épreuve. Des enfants qui doivent prendre les rênes d'un hôtel le temps que leur père se remette d'aplomb n'a rien de simple, surtout quand certains d'entre eux tombent dans la merveilleuse partie de l'adolescence, et que des dettes tombent de nulle part. J'ai passé un excellent moment, que je vous conseille de découvrir à votre tour ! Lien : http://lire-une-passion.weeb.. + Lire la suite.
Sharon a écrit une critique à 20 septembre 2017. Sharon donne la cote 33 pour Hôtel Grand Amour. Vic est fils unique : il a trois soeurs (formule valable quel que soit le nombre de soeurs, d'ailleurs) et parfois, la situation est pesante, surtout quand il devient le seul homme de la famille, à la suite du malaise de son père. Il lui faut à la fois mener sa vie de collégien/futur footballeur et gérer l'hotel familial, qui part un peu à vau l'eau, tout en allant régulièrement prendre des nouvelles de son père - en lui faisant croire que tout va bien, ce qui n'est pas vraiment le cas. La force de ce roman de littérature jeunesse est que l'auteur sait contourner les clichés - et pourtant, il aurait été facile de sauter à pied joint dans toutes les facilités d'écriture qu'offrait le sujet. Vic et ses soeurs ont perdu leur mère, et chaque membre de la famille vit avec cette mort à sa manière. Et la maladie de leur père font qu'ils feront front, avec leur personnalité, et leur proposition pour que tout aille pour le moins pire. Leur père a fait ce qu'il pensait être le mieux pour les protéger, pour qu'ils puissent vivre leur adolescence, leur jeunesse le mieux possible et eux aussi tâcheront de faire de leur mieux. L'originalité vient aussi que c'est Vic, le garçon, qui est le narrateur principal, et qui tient un journal intime - ou plutôt qu'il l'enregistre. Nous l'écoutons avec lui, après coup, comme en un récit rétrospectif - avec quelques commentaires aussi, pas les siens, non, ceux de quelqu'un qui lui est proche. Rétrospectif ne signifie pas que nous saurons dès le départ comment tout se termine, cependant ce regard permet de voir certains faits sous un éclairage différent, de dédramatiser certains épisodes. Hotel grand Amour, un roman qui devrait plaire aux jeunes adolescents. + Lire la suite.
Tags: Littérature Jeunesse