My Blog

La Boîte à Musique, Tome 1 : Bienvenue à Pandorient Par Gije (2018)

La Boîte à Musique, Tome 1 : Bienvenue à Pandorient

Site De Telechargement Ebook Gratuit La Boîte à Musique, Tome 1 : Bienvenue à Pandorient In French PDF IBook -Completely free e-books can be found on each different topic you can imagine in both fiction and non-fiction. When you proceed to download an entirely free e-book, you will need to be certain that the e-book file you're downloading will open. The downloading e-book utilizing FreEBooks La Boîte à Musique, Tome 1 : Bienvenue à Pandorientpot is so straightforward, no registration must download completely free e-books.

Description du La Boîte à Musique, Tome 1 : Bienvenue à Pandorient

Site De Telechargement Ebook Gratuit La Boîte à Musique, Tome 1 : Bienvenue à Pandorient In French PDF IBook - Pour son huitième anniversaire, Nola, petite fille espiègle, reçoit de la part de son père Martin la boîte à musique de sa mère, Annah, récemment décédée. Cette boîte est un symbole pour la petite fille, mais très vite, la fillette croit voir des signes de vie à l'intérieur. Oui, elle ne rêve pas : quelqu'un lui fait signe et lui demande de l'aide. Dès lors, en suivant les instructions d'Andréa, la fille de la boîte à musique, Nola rapetisse, entre dans la boîte et ...

Détails sur le La Boîte à Musique, Tome 1 : Bienvenue à Pandorient

Titre de livre : 493 pages
Auteur : Gije
Éditeur : Dupuis
Catégorie : Mystère
ISBN-10 : 280017319X
Moyenne des commentaires client : 4.03 étoiles sur 5 65 commentaires client
Nom de fichier : la-boîte-à-musique,-tome-1-bienvenue-à-pandorient.pdf (Vitesse du serveur 18.3 Mbps)
La taille du fichier : 20.15 MB

Commentaire Critique du La Boîte à Musique, Tome 1 : Bienvenue à Pandorient

la_Bouquineuse74 a écrit une critique à 23 mai 2018. la_Bouquineuse74 donne la cote 65 pour La Boîte à Musique, Tome 1 : Bienvenue à Pandorient. L'histoire : Au commencement, Martin, le père de Nola, lui offre la boîte à musique ayant appartenu à la mère de Nola, Annah, décédée il y a peu. Nola s'empresse de la saisir et la garde précieusement près d'elle. On sent alors à quel point cet objet est important et qu'il détient une partie de la mémoire d'Annah… Et peut être même plus qu'il n'y parait ! En effet, après avoir bien regardé à l'intérieur de la boîte, Nola aperçoit du mouvement, une forme de vie lui demande à l'aide… Ni une ni deux, super Nola plonge à la rescousse ! Elle atterrit alors dans un drôle de monde où tout le monde la prend pour sa maman et où d'étranges évènements ont lieu… Le dessin : Les dessins sont justes magnifiques ! Les traits ne sont peut-être pas aussi marqués que dans certaines autres BD mais ils sont très enfantins et ont un côté merveilleux. le tout mélangé avec ces couleurs donne un résultat très immersif ! On se sent directement plongé dans ce monde mouvementé, très vivant, abondant , riche en couleurs et en éléments… Les apparences sont parfois trompeuses ! Les dessins m'ont beaucoup fait penser à la Grande Ourse (par Elsa Bordier et Sanoe) et aux Carnets de Cerise (par Joris Chamblain et Aurélie Neyret) enfin brefs le soin qui a été donné au livre dans son ensemble, l'histoire enchanteresse et les si beau décor ferait de cette BD en fait une très belle candidate pour la collection Métamorphose de chez les Éditions Soleil ! ( vous voyez de quoi je parle ?) Nola, Igor, Andréa et Mathilda Petits plus (théories ) : Bon alors je pars peu être trop loin, merci hémisphère droit, mais deux-trois choses m'ont intrigués dans cette BD : Pandorient = Pandore + orient Je ne sais pas si vous connaissez le mythe greco-romain sur Pandore, mais je vous mets le lien vers une vidéo de la chaîne de Cyrus North et de sa vidéo qui l'explique 30 mille fois mieux que moi ! ^^ Ainsi, la boîte de Pandore serait la boîte contenant tous les maux déversés sur Terre. On nous répète aussi assez souvent dans le livre, qu'à Pandorient il ne faut faire confiance à personne et que le vice est le maître des lieux. Peut-être, qu'en ouvrant et en actionnant la boîte à musique, Nola et sa mère ont en réalité ouvert la boîte de Pandore. Dans ce cas, tout ce qu'il leur reste, c'est l'espoir… L'orient , géographiquement, c'est toute cette partie du Monde qui est à l'Est de l'Europe. Ce serai donc une bonne partie de l'Asie et un peu de l'Afrique. Peu être que ce terme expliquerai l'abondance de couleurs, d'éléments et la richesse des dessins. On peut le voir dans le monde de Pandorient avec les habits des personnages (comme la maman d'Andréa, Mathilda) qui sont très joli, ou avec le jardin botanique et l'herboriste qui font très « jardin asiatique ». ( je ne sais pas si ça se dit ou bien même si c'est vrai mais c'est mon impression, c'est peut être du à la médecine traditionnelle…). En bref, l'ensemble est très exotique, c'est merveilleux ! l'herboriste de Pandorient J‘ai peur de vous spoiler en disant cela, mais j'ai aussi l'impression que la maladie qui touche Mathilda n'est pas qu'une simple « maladie », qu'il y a quelque chose de plus... Comme si l'histoire racontait cela aux plus petits, mais cacherait une vérité plus douloureuse… ( j'ai peut-être trop regardé Orange Is the New Black, c'est l'influence de Nicky Nichols). Plein de similitudes ! On passe d'un monde à l'autre par une drôle de porte ( une serrure pour ouvrir une « porte » sympa ! ) à la manière de l'armoire dans le Monde de Narnia de C.S. Lewis ou du quai 9 3/4 menant Harry Potter ( de J.K. Rowling) dans le monde des sorciers ! Arthur et les minimoys de Luc Besson. On peut constater une similitude avec le rapetissement mais cette fois ce n'est pas à travers un télescope que nous atterrissons dans le mini-monde, mais à partir de la serrure de la boîte à musique ! Alice au pays des merveilles par Lewis Carroll. Presque tout au long de l'histoire, notre personnage navigue entre son monde et un autre extraordinaire, ne serions-nous pas dans l'univers de ses rêves ? Peut-être que pour faire face au deuil, elle s'imagine toute cette histoire, ce qui lui permettrait de garder sa maman près d'elle… Monsterbox un film d'animation réalisé par Ludovic Gavillet, Derya Kocaurlu, Lucas Hudson et Colin Jean-Saunier en 2012. J'ai trouvé que ce dessin animé pouvait rejoindre la scène où Nola et Igor vont chez l'herboriste et l'univers plein de drôles de créatures… Mon avis : Je pense que vous avez du le remarquer, mais c'est encore une fois une BD que j'ai adoré ! Que ce soit au niveau du texte et des dessins, c'est un parfait équilibre ! Les personnages que l'on suit sont pleins d'énergie et très agité par la situation ; tout se déroule très vite ! L'histoire est très prenante et des sujets importants sont malicieusement évoqués ! J'aurai peut-être juste aimé que le monde de Pandorient ou que l'intrigue soit plus développées, mais c'est un premier tome, on verra bien la suite ! Lien : https://labouquinerieimagina.. + Lire la suite.
beamag87 a écrit une critique à 28 janvier 2018. beamag87 donne la cote 65 pour La Boîte à Musique, Tome 1 : Bienvenue à Pandorient. -Je comprends mieux... ma mère était infirmière, mais pas moi! Il faut appeler le docteur! -Un guérimaux, tu veux dire? -Un médecin, quoi! -Déjà fait, mais il était chez un tricap! -Un quoi? -Ben, un tricap! Un pandoriental à trois têtes! -Vous êtes bizarres, quand même! -Tu trouves? Pourtant, tu n'as encore rien vu!.
Saiwhisper a écrit une critique à 01 juin 2018. Saiwhisper donne la cote 65 pour La Boîte à Musique, Tome 1 : Bienvenue à Pandorient. Tu viens d'hériter d'un lourd secret ! Tu as désormais la responsabilité de notre monde... et du tien !.
Tags: Mystère