My Blog

La Pièce Par Jonas Karlsson (2015)

La Pièce

Telecharger Gratuit Utorrent La Pièce En France PDF EPub IBook -Votre ordinateur Mac orient livré avec une software installée qui vous permet p créer des bannières. Les anciens logiciels sont téléchargeables that is rétro gratuitement sur sailors websites internet pour les personnes qui souhaitent revivre l'ancien, iln'est donc pas nécessaire de les copier à partir des originaux. Le logiciel est gratuit et tout, des démos aux jeux, en passant par les images et les fichiers musicaux. Il y a beaucoup de bons qui peuvent être téléchargés gratuitement, en particulier si vousn'avez pas besoin de toutes les fonctionnalités logiciel coûteux.

Description du La Pièce

Telecharger Gratuit Utorrent La Pièce En France PDF EPub IBook - La première neige est tombée sur Stockholm et Björn vient d’être muté à l’Administration. Mégalomane sur les bords, Björn a une opinion démesurée de son rôle. Arrogant et psychorigide, il est loin de faire l’unanimité parmi ses collègues. Mais Björn n’est pas là pour fraterniser ou bavarder inutilement, il est là pour travailler et montrer le bon exemple à ceux qui n’ont peut-être pas, comme lui, la bureaucratie dans le sang. Un jour, il découvre une porte en...

Détails sur le La Pièce

Titre de livre : 286 pages
Auteur : Jonas Karlsson
Éditeur : Actes Sud
Catégorie : Récits
ISBN-10 : 2330048211
Moyenne des commentaires client : 3.93 étoiles sur 5 42 commentaires client
Nom de fichier : la-pièce.pdf (Vitesse du serveur 29.12 Mbps)
La taille du fichier : 22.99 MB

Commentaire Critique du La Pièce

Luciechipounette a écrit une critique à 31 mai 2016. Luciechipounette donne la cote 42 pour La Pièce. Björn commence un nouvel emploi : il travaille dans l'Administration. Persuadé de faire de grandes choses et d'être extrêmement doué, il voue corps et âme à son travail. Ses collègues, manifestement, sont bien inférieurs à lui. de toute manière, il n'est pas là pour se faire des amis. Un jour, il découvre une pièce à côté des toilettes. Une pièce a priori banale mais dans laquelle il va pouvoir accomplir un travail encore meilleur! De leur côté, les collègues de Björn le voient comme quelqu'un d'assez spécial. Cette tendance va fortement s'accentuer quand tout d'un coup, ils voient Björn se poster face au mur pendant plusieurs minutes sans rien faire. Informant leur hiérarchie de ce comportement étrange, ils se détournent vite de lui, commencent à s'emporter et à l'insulter, le traitant de cinglé. Personne ne voit cette pièce, excepté Björn. Björn, c'est celui qui n'est pas "normal" mais c'est aussi le narrateur de cette histoire. Nous avons donc son point de vue : cette pièce existe vraiment. Selon lui, il est victime d'un complot où tout le monde est contre lui. Pour lui, tout le monde connaît l'existence de cette pièce mais fait semblant de ne pas la voir. Ce qu'il ne comprend pas, c'est pourquoi? Bienvenue dans la réalité de Björn. Les autres employés ont bien évidemment un tout autre point de vue : Björn est un fou, il faut qu'il aille se faire soigner. Et bien oui : parce que quand un individu n'est pas comme nous, il est forcément fou. Pourtant, Björn ne se considère pas comme cela : ce sont les autres qui sont fous! Il a seulement sa propre réalité, qu'il considère comme vraie. Imaginons que nous voyons de l'herbe, qu'on s'assoit dessus et qu'on nous dise que non, il n'y a pas d'herbe. Pourtant, nous la voyons, nous la ressentons même! Que se dirait - on? Mais c'est lui qui ne va pas bien! Pourquoi il me dit qu'il n'y a pas d'herbe alors qu'il y en a puisque je la vois! Tout le monde s'est ligué contre Björn parce que Björn n'est pas comme eux. Il est différent et ils ont peur. La différence fait peur. Pourtant, il ne fait de mal à personne. Bien au contraire, grâce à cette pièce, il fournit un travail excellent, bien meilleur que d'autres employés. Alors pourquoi s'acharner à lui en interdire l'accès? Pour le bien - être des autres? Et le bien - être de Björn alors? Finalement, cette interdiction va peu à peu le détruire puisque c'est une interdiction d'accéder à sa pensée. Un excellent personnage qui malgré son antipathie nous est rendu attachant de par sa différence et son courage, sa détermination à rester libre, libre de penser. Lien : http://mychipounette.blogspo.. + Lire la suite.
traversay a écrit une critique à 29 mai 2016. traversay donne la cote 42 pour La Pièce. Jonas Karlsson est beau, suédois et connait du succès en tant qu'acteur de théâtre et de cinéma. Comme si cela ne suffisait pas, il écrit. Après La facture, La pièce est enfin traduit en français, 7 ans après sa parution en Suède. Un petit bijou concis rédigé dans un style minimaliste et diablement efficace. Une comédie aux accents tragiques ou bien l'inverse, une oeuvre où l'insolite le dispute au réalisme dans la description minutieuse de la vie de bureau. le livre est narré par son personnage principal, Björn, qui débarque dans un open space de l'Administration avec la ferme intention de progresser dans la hiérarchie. Méthodique jusqu'à la maniaquerie, il souffre d'un énorme complexe de supériorité qu'il exprime par un comportement antisocial et un mépris de ses collègues et de son chef. Frustré de ne pas voir ses compétences reconnues, il découvre un jour un bureau inoccupé où il vient se ressourcer et élaborer une stratégie de conquête. Sauf que pour tous les autres, cette pièce n'existe pas et est le fruit de son imagination. de roman fantaisiste et très drôle, le livre bascule rapidement dans un fantastique inquiétant entre Orwell et Kafka. La santé mentale de cet arriviste forcené est forcément sujet à caution mais il attire également une forme de sympathie tant ses efforts pathétiques pour se distinguer de la masse figurent la lutte contre une société où le conformisme est apprécié et la différence dénigrée. Parabole de l'absurde, La pièce est un livre aussi glaçant que le célèbre Cri de Munch, pour rester dans les références scandinaves, tout en étant délicieusement caustique et onirique. Un petit chef d'oeuvre au goût d'orange amère. Lien : http://cin-phile-m-----tait-.. + Lire la suite.
Stockard a écrit une critique à 14 novembre 2016. Stockard donne la cote 42 pour La Pièce. Les gens stupides ne savent pas toujours qu'ils sont stupides. Peut-être sentent-ils que quel­que chose cloche, peut-être remarquent-ils que les cho­ses ne se déroulent pas comme ils l'atten­dent, mais peu savent que c'est à cause d'eux. Qu'ils sont pour ainsi dire la racine de leurs pro­pres problèmes..
Tags: Récits