My Blog

Abyss Par Orson Scott Card (1999)

Abyss

Sites Telechargements Gratuits Abyss In French PDF PDB CHM -Une bonne picked peu importe le niveau de votre français, à avoir sur votre étagère. Les avantages d'apprendre le français à PDF vous permettent de gagner rapidement du temps program d e données et votre une nouvelle langue! Apprendre le français level le biais de PDF peut réduire considérablement votre utilisation des données.Amazon est réputé pour son excellent assistance client et si vous rencontrez un problème, des personnes formées sont disponibles pour vous aider. Le Kindle d'Amazon fournit un rétroéclairage qui éclaire l'écran et ne souffle pas dans les yeux. Rien de plus simple que de commencer avec un Kindle préenregistré d'Amazon, et je le sais personnelle.

Description du Abyss

Sites Telechargements Gratuits Abyss In French PDF PDB CHM - Le Montana revenait d'une mission de reconnaissance dans les Caraïbes. Cent cinquante-six hommes à bord. Plus vingt-quatre missiles, soit cinq fois la bombe qui détruisit Hiroshima. Ce sous-marin pouvait faire sauter la moitié de la planète. Mais il était invincible. Et les Etats-Unis n'étaient pas en guerre. Le Montana gît maintenant par cinq cent mètres de fond, pauvre jouet cassé dans lequel flottent cent cinquante-six cadavres. Incompréhensible!

Détails sur le Abyss

Titre de livre : 488 pages
Auteur : Orson Scott Card
Éditeur : J'ai Lu
Catégorie : Récits
ISBN-10 : 2290026573
Moyenne des commentaires client : 3.68 étoiles sur 5 46 commentaires client
Nom de fichier : abyss.pdf (Vitesse du serveur 26.15 Mbps)
La taille du fichier : 31.01 MB

Commentaire Critique du Abyss

fnitter a écrit une critique à 26 mars 2012. fnitter donne la cote 46 pour Abyss. Novélisation du film éponyme de James Cameron. Ecrit par un maître de la sf, ce qui ne gâche rien. En effet, certaines novélisations ont tendance a être par trop lapidaires et n'apportent rien de plus au film. Ici, c'est tout le contraire. L'histoire : Une équipe d'une base de forage en grande profondeur est "réquisitionnée" par l'armée pour récupérer les ogives nucléaire d'un sous-marin ayant sombré dans une fosse marine. Mais cette fosse est habitée par des entités extra-terrestres. Dans cette oeuvre, les personnages sont bien plus profonds que dans le film, avec une histoire, un passé. Surtout le Lt Coffey qui gagne beaucoup en humanité. Les extra-terrestres sont eux-aussi beaucoup plus développés, avec une histoire propre, des motivations, des objectifs. L'intrigue est haletante, le style facile d'accès. Une fois commencé, on ne peut plus lâcher ce livre. Enfin la lecture de ce roman permet d'apporter une foule de détails et d'explications qui permettent de mieux comprendre toutes les scènes du film, voire de le voir sous un jour nouveau. + Lire la suite.
livr0ns-n0us a écrit une critique à 16 octobre 2014. livr0ns-n0us donne la cote 46 pour Abyss. Chez les amoureux de la lecture, le débat est clos : les livres sont toujours meilleurs que les films qui en sont tirés. J'aurais tendance à être de cet avis : plus riche, plus profond, le livre dévoile pour moi un univers bien plus complexe que ne peut le faire aucune image, car c'est tout simplement notre imagination qui est au travail ! le plus souvent donc, je lis le roman avant de voir son adaptation (et ensuite je critique allègrement cette adaptation☺). Abyss n'a pas dérogé à la règle, sauf que nous sommes ici en présence d'un cas un peu particulier puisque le roman a été écrit d'après le film, et non l'inverse ! (je sais pas vous, mais moi j'en perds complètement mon latin, là.) Ce qui m'a décidé à acheter cet ouvrage ? le nom de l'auteur évidemment, qui est l'un de mes favoris. Lorsque l'on sait qu'il est question dans cette histoire de huis-clos au fin fond de la mer et de petits hommes verts, pas étonnant que le maître de la SF ait choisi de raconter à sa sauce le film de James Cameron... Je n'avais pas encore vu le film lorsque j'ai commencé le roman, et l'histoire a donc été une découverte complète. le livre s'ouvre sur un terrible accident : un sous-marin nucléaire américain qui contient de quoi faire sauter la planète s'échoue a près de 600m de profondeur. Nous sommes en pleine guerre froide, à quelques centaines de kilomètres seulement de Cuba, et le climat est à la psychose générale. Est-ce un engin russe qui a percuté le Montana ? En état d'alerte, les États-Unis doivent à tout prix sécuriser la zone et éviter que les Rouges récupèrent des documents top secret. Problème : un ouragan se prépare et il est impossible de faire venir du matériel américain... le Pentagone réquisitionne alors une plateforme pétrolière qui croise non loin, la Benthic Explorer. Celle-ci effectue une mission de forage en grande profondeur grâce à Deepcore, un engin capable de résister aux grandes pressions, conçu par une brillante scientifique au caractère abominable nommée Lindsey. Cette dernière, accompagnée de quatre SEAL's (acronyme de Sea, Air, Land : « mer, air et terre » - force spéciale d'opérations maritimes) embarque à bord de Deepcore à la plus grande joie de Bud Brigman, son futur ex-mari. Entre les deux, la tension est palpable. Tout ce petit monde se rend à bord du sous-marin échoué, pour une mission de reconnaissance. Mais ils ne sont pas seuls au fond de l'eau... Mélangez donc une histoire de couple orageuse, des personnalités explosives, des secrets militaires, la folie liée aux grandes profondeurs et une intelligence extra-terrestre : tadaaaaam ! Vous obtenez un récit extrêmement prenant et angoissant. Complètement agrippée par cette lecture, j'ai littéralement dévoré ce roman en une journée. Orson Scott Card excelle à nous plonger petit à petit dans la paranoïa lors de ce récit qui illustre à merveille la maxime "l'homme est un loup pour l'homme". J'ai beaucoup aimé la façon dont la psychologie des personnages est développée. Enfermés à plus de 600m de profondeur, dans le noir quasi-absolu, coupés de la plateforme à cause de l'ouragan, Bud, Lindsey, le lieutenant Coffey (chef des opérations des SEAL's) et les autres perdent progressivement leur sang-froid et cèdent à la panique. le huis-clos est cauchemardesque et exaltant. Un bon livre ? C'est chouette. Un bon film ? C'est cool. Mais un bon livre d'après un bon film ? C'est la magie Orson Scott Card/James Cameron, et ça dépote ! Lien : http://livr0ns-n0us.blogspot.. + Lire la suite.
elise003 a écrit une critique à 29 juillet 2011. elise003 donne la cote 46 pour Abyss. mieux que le film!.
Tags: Récits