My Blog

Oh My Dear ! Par T. J. Middleton (2013)

Oh My Dear !

Site Telechargement Livre Epub Gratuit Oh My Dear ! In French PDF IBook -Comme la plupart des gens qui aiment lire, je suis aux Oh My Dear ! livres électroniques et à la lecture électronique. Tout d'abord, si vous êtes comme moi et aimez lire, vous comprendrez que les Oh My Dear ! livres, même s'ils sont extrêmement bons pour votre esprit, peuvent devenir nocifs pour votre livre de poche. Le livre a été développé de contenir and que mais manual gratuit, mais le guide gratuit contient suffisamment d'informations that is d'informations pour bien les theories. Un livre électroniquen'est pas disponible dans tous les Oh My Dear ! livres imprimés sur papier.Si vous avez déjà des e mails à vendre, vous devez accomplir manhunter. Certains des meilleurs livres électroniques à écrire sont remark les livres électroniques. Afin de commencer votre activité en ligne de vente de countless devez commencer par créer votre propre e-book ou obtenir les droits de afin de vendre des produits d'ebook.

Description du Oh My Dear !

Site Telechargement Livre Epub Gratuit Oh My Dear ! In French PDF IBook - Al Greenwood, 50 ans, est taxi dans un paisible petit village côtier d'Angleterre. C'est un homme qui a tout pour être heureux, et qui le serait certainement s'il n'était pas marié à l'encombrante Audrey. Aussi décide-t-il tout simplement un jour de s'en débarrasser en commettant le crime parfait. Le scénario est vite trouvé : profitant d'une des promenades quotidiennes de sa femme, il la précipitera du haut d'une falaise. Aussitôt dit, aussitôt fait, Al s'embusque ...

Détails sur le Oh My Dear !

Titre de livre : 232 pages
Auteur : T. J. Middleton
Éditeur : Le Cherche midi
Catégorie : Roman
ISBN-10 : 2749123070
Moyenne des commentaires client : 3.07 étoiles sur 5 80 commentaires client
Nom de fichier : oh-my-dear-!.pdf (Vitesse du serveur 20.53 Mbps)
La taille du fichier : 18.87 MB

Commentaire Critique du Oh My Dear !

Sanguine a écrit une critique à 13 août 2015. Sanguine donne la cote 80 pour Oh My Dear !. Je continue ma découverte des thrillers ... J'avais repéré celui-ci il y a quelques temps et il dormait dans ma wish-list. Je ne parvenais pas à me résoudre de l'acheter, je ne sais pas pourquoi. Peut-être parce qu'il n'existait jusque là qu'en grand format et que je le trouvais un peu cher ... Une chose est sûre : j'ai bien fait de l'emprunter à la médiathèque parce que c'est finalement une grosse déception pour moi ... Al Greenwood, 50 ans, est taxi dans un paisible petit village côtier d'Angleterre. C'est un homme qui a tout pour être heureux, et qui le serait certainement s'il n'était pas marié à l'encombrante Audrey. Aussi décide-t-il tout simplement un jour de s'en débarrasser en commettant le crime parfait. le scénario est vite trouvé : profitant d'une des promenades quotidiennes de sa femme, il la précipitera du haut d'une falaise. Aussitôt dit, aussitôt fait, al s'embusque sur le parcours habituel d'Audrey, surgit à son passage et la précipite dans le vide. Tout se passe comme prévu sauf … sauf qu'en rentrant chez lui, il tombe nez à nez avec sa femme qui lui annonce avoir exceptionnellement renoncé à sa petite ballade. Si il n'a pas tué Audrey, qui est donc sa victime ? Et comment va-t-il déjouer la perspicacité des enquêteurs, dans cette petite communauté où tout le monde se connaît ? Quant à sa femme, qui commence à trouver son comportement étrange, ne faut-il pas qu'il s'en débarrasse très vite, avant qu'elle ne nourrisse trop de soupçons ? Mais cela ne fera-t-il pas de lui un tueur en série ? Commence alors pour al un long cauchemar, dont il est encore très loin de soupçonner l'issue. Le résumé et la couverture de ce livre me donnaient très envie. Il avait l'air excellent, très vivant (même si on parle d'un meurtre ahaha) et puis, j'aime bien ce qui se passe en Angleterre. Je ne recherchais pas un clone d'Agatha Christie mais plutôt un roman un peu culotté et hors normes. Il s'avère que je n'ai rien aimé ... Déjà, les personnages. Ils sont tous tellement tordus qu'ils ont fini par me gonfler. Je ne les ai pas aimé tous autant qu'ils sont. Et puis, ils sont très nombreux et j'ai fini par me perdre un peu. Je n'ai pas été très assidue pendant ma lecture, ça n'a pas dû aider. Je n'ai pas aimé le style de l'auteur que j'ai trouvé trop banal, sans saveur. Et puis il n'hésite pas à truffer le récit de grossièretés et de blagues salaces qui ont gâché mon plaisir de lire. Mais surtout, surtout, je me suis ennuyée à mourir. le pitch de départ aurait pu donner quelque chose de délirant, burlesque mais on tombe dans l'enquête classique et c'est long. Très long, trop long. L'auteur m'a perdue et j'ai dû me forcer pour terminer ce livre. Heureusement qu'il ne fait que 300 pages environ parce que sinon je pense que j'y serai encore. Grosse déception ... Je le rendrais sans regrets à la médiathèque ! + Lire la suite.
Fantine a écrit une critique à 04 octobre 2013. Fantine donne la cote 80 pour Oh My Dear !. Un roman que j'ai lu en diagonale car je n'ai pas réussi à entrer dans l'histoire. L'intrigue, le style ainsi que les personnages sont insipide, inconsistant, morne ... Au point que j'ai eu le sentiment que l'auteur ne croyait pas lui même à ce qu'il écrivait. Même les personnages sont insignifiant, et, donne l'impression de ne pas "entrer" dans leurs personnages de roman et de jouer un "mauvais rôle". D'ailleurs une atmosphère triste se dégage au fil des pages alors que le résumé de la 4eme de couverture (et le titre) promettait quelque chose de drôle, et, de complétement déjanté !! En ce qui me concerne, je me suis quelque peu ennuyée en lisant ce titre que j'avais emprunté surtout à cause du titre. En effet, j'avais trouvé ce dernier accrocheur ainsi qu'original tout en étant très drôle, mais, malheureusement, j'ai rapidement été déçue par ma lecture. Dommage, vraiment dommage !!!.
Kittiwake a écrit une critique à 19 mars 2014. Kittiwake donne la cote 80 pour Oh My Dear !. C'est curieux à quel point une maison rend un son creux quand elle est vide, non pas d'objets mais d'êtres vivants, à quel point elle semble se ficher de tout, se remplir de néant. Il suffit d'une seule personne et tout de suite le son est différent, plus doux, moins agressif, comme si l'espoir flottait dans l'atmosphère.
Tags: Roman