My Blog

The Rain, Tome 1 Par Virginia Bergin (2017)

The Rain, Tome 1

Telecharger Torrent Logiciel The Rain, Tome 1 Français PDF -Les publicités que vous voyez sur l'écran en mode veille souvent très bons, mais ils sont également très peu envahissantes pour la lecture. Avec le Nook, vous pouvez également obtenir un prêt gratuit pendant 14 jours. Vous pouvez également essayer l'un des livres électroniques Nook avant de l'acheter. All of PDF Converter est un puissant convertisseur de records PDF qui permet aux utilisateurs de convertir des fichiers PDF en formats de fichier avec un minimum d'effort. En un mot, si vous recherchez le meilleur convertisseur de PDF qui répond à tous vos besoins en matière de conversion de documents PDF, notre recommandation est All PDF Converter. All of PDF Converter est l'un des convertisseurs PDF les meilleurs et les plus exigeants pour la transformation de fichiers PDF au format de document souhaité. PDFMate PDF Converter est facile à utiliser avec une interface de programme simple et claire.

Description du The Rain, Tome 1

Telecharger Torrent Logiciel The Rain, Tome 1 Français PDF - Ruby passe la soirée avec ses amis quand le monde bascule. La radio diffuse en boucle un message d'alerte : « Protégez-vous de la pluie, c'est une question de vie ou de mort ». La petite bande court se mettre à l'abri, mais l'un d'entre eux décide d'affronter les gouttes. Aussitôt, les parties de son corps exposées à l'eau sont en sang. Ruby réussit à rentrer chez elle et retrouve Rebecca, sa mère, Simon, son beau-père et Henri, son petit frère. Malgré toutes leurs ...

Détails sur le The Rain, Tome 1

Titre de livre : 357 pages
Auteur : Virginia Bergin
Éditeur : Bayard Jeunesse
Catégorie : Roman
ISBN-10 : 2747052796
Moyenne des commentaires client : 3.98 étoiles sur 5 82 commentaires client
Nom de fichier : the-rain,-tome-1.pdf (Vitesse du serveur 20.4 Mbps)
La taille du fichier : 27.18 MB

Commentaire Critique du The Rain, Tome 1

cicou45 a écrit une critique à 09 octobre 2017. cicou45 donne la cote 82 pour The Rain, Tome 1. "On va plutôt faire un QCM. J'adore les QCM ! On n'a même pas besoin de connaître la bonne réponse pour marquer des ponts. Question : A quel moment faut-il renoncer à l'espoir ? a) Maintenant. Immédiatement. On est tous fichus. b) Dans deux semaines, environ. c) Jamais.".
Gaoulette a écrit une critique à 21 juin 2018. Gaoulette donne la cote 82 pour The Rain, Tome 1. L'agréable surprise de la semaine et c'est une dystopie. Qui dit dystopie, dit littérature jeunesse, dit des ados héros, plus mature que leur âge, beaux, intelligents et prêt à sauver le monde. Qui dit dystopie dit monde apocalyptique. Ici la terreur vient du ciel, un élément important pour la survie de l'homme, la pluie. La pluie meurtrière, une moindre goutte sur votre peau, elle rentre sournoisement dans votre organisme, détruit vos globules rouges et vous foudroie. C'est la mort assuré pour l'homme. Mais voilà nous sommes en Angleterre, un pays loin d'être réputé pour son soleil éclatant. Au milieu de ce chaos, il y a Ruby... Dans l'histoire des badass, Ruby est l'héroïne la plus drôle que j'ai pu lire. Oh cette fille de 15 ans qui se met à raconter sous forme de journal intime cette catastrophe planétaire, elle est digne d'une héroïne chick lit. C'est simple Ruby au milieu de ce foutoir sans nom, pense encore à son portable (plus de réseau), à se faire belle, à s'habiller chic, à son appareil dentaire loin d'être glamour et même à sa couleur de cheveu..... Alors qu'elle devrait être soulagé d'avoir des partenaires, elle s'arrête à la réputation de son copilote. Elle m'a fait rire avec ses répliques d'adolescente populaire, snob limite condescendante. Et son côté Brigitte Bardot attendrissant, sa manière à elle de dédramatiser le chaos et sa situation non enviable. C'est une manière bien original de conduire sa dystopie où l'héroïne avance à contre courant. Certains moments m'ont fait sourire d'autres ému. Les émotions sont très fortes quand on voit la détresse de cette jeune fille qui refuse d'être seule. Les passages qui nous tirent la larme à l'oeil reste sa relation avec Simon. D'ailleurs il y des passages tristes où Virginia Birgin fait digérer la pilule avec de l'humour bien placé sur des remises en question de Ruby. Alors que certains auteurs nous en mettent plein la vue, Virginia Birgin choisit la légèreté dans ce genre littéraire avec une héroïne lambda qui ressemblera plus à son jeune public ou pas. Pour moi c'est un match complet, c'est différent. Certains pourraient considérer Ruby ridicule, superficielle, naïve mais moi j'ai kiffé du début jusqu'à la fin. Me tarde la suite pour savoir comme Ruby va grandir et surtout sauver la planète à sa manière.... + Lire la suite.
Saiwhisper a écrit une critique à 27 novembre 2017. Saiwhisper donne la cote 82 pour The Rain, Tome 1. La pluie… En Lorraine, c'est un temps que l'on côtoie souvent, alors autant dire que l'on n'aurait vraiment pas eu de chance si les événements de cet ouvrage se seraient passés ici… Dans « The Rain », la pluie va mystérieusement changer et va devenir nocive pour la population de la Terre. En effet, quiconque se fait mouiller ou boit de l'eau contaminée se verra mourir dans d'atroces souffrances… On pourrait croire à un simple roman post-apocalyptique où il suffit juste de survivre en restant chez soi ou en sortant dès qu'il fait beau temps, mais non, l'auteure va plus loin. En effet, très vite, les survivants vont se rendre compte que l'eau est finalement partout et qu'il faut réfléchir avant d'agir. Ainsi, on ne peut plus boire l'eau du robinet, prendre des douches, utiliser les sanitaires ou simplement se laver les mains. Pire : tout aliment frais notamment les fruits et les légumes vont devenir toxiques… Je n'avais pas pensé la portée que pouvoir avoir un tel fléau et, comme beaucoup de personnages secondaires, je serais sans doute morte en pensant m'hydrater… Rien que pour les idées creusées et la tension qui se dégage du récit, j'ai grandement apprécié ma lecture ! L'histoire est contée à la façon d'un journal intime par Ruby, l'héroïne. Celle-ci a un tempérament assez individualiste cependant, elle va finir par s'adapter et à évoluer au fil des chapitres. Malgré son côté parfois pin-up, superficiel, ingénu et irréfléchi, j'ai finalement apprécié son caractère ainsi que son humour. Cela a pris du temps et j'ai pesté face à ses premières réactions, mais j'ai fini par m'attacher à elle. Ainsi, ses petites remarques, sa spontanéité, ses pensées amusantes et parfois décalées ainsi que son cynisme m'ont arraché plusieurs sourires durant ma lecture. J'ai également apprécié le personnage de Darius, un nerd qu'elle va retrouver durant son périple. le jeune homme n'hésite pas à échanger quelques répliques bien senties avec Ruby et va se montrer extrêmement protecteur envers une petite fille qu'il a trouvée. Il y a aussi Simon, le beau-père de Ruby dont la relation avec cette dernière est très touchante… Les autres personnages alimentent assez bien l'intrigue néanmoins, comme « ReMade », je vous déconseille de vous attacher trop vite… Virginia Bergin n'hésite pas à faire souffrir son personnage principal afin que celui-ci apprenne vite à se débrouiller seul et à revoir ses priorités. Le rythme est assez bien dosé : on commence rapidement avec les premières pluies, on enchaîne avec un rythme assez paisible permettant aux rescapés d'analyser la situation, puis on part dans un road-trip dangereux et haletant ! Curieusement, le tout est saupoudré d'humour et d'horreur ! le mélange peut paraître atypique, mais il passe assez bien. le tout est fluide, prenant et facile à lire. Je pense que des grands ados devraient apprécier cette aventure où l'unique objectif est la survie… Les habitués du genre retrouveront les éléments « classiques » du genre : le scénario catastrophe avec des morts, l'homme qui est un loup pour l'homme, la quête de ressources, la relation civils/armée, etc. On ne sort pas des sentiers battus de ce côté-là, mais je n'ai pas pour autant eu la sensation de déjà-vu grâce aux nombreuses conséquences liées à l'eau. Tout cela sonnerait presque crédible. Même si ce ne fut pas un coup de coeur, j'attends la suite avec curiosité et impatience. Un roman ado de saison à lire bien à l'abri sous un plaid avec un bon thé, de préférence sans eau nocive susceptible de faire fondre vos organes internes… Merci encore à Mikasa pour cet ouvrage ! D'ailleurs, je vous invite à découvrir son avis dont je partage la plupart des ressentis. Lien : https://lespagesquitournent... + Lire la suite.
Tags: Roman